Choux entourés de fougères tueuses relatives de limaces, et associés à des aromatiques

Choux du Portugal (censés monter à 2 mètres...).
Choux bio turquoises repiqués après trempage de leur base une semaine.
Bouturage de chou perpétuel d'Aubenton résistant en cours.

Le tout planté mi-ombre (ce que préfère le chou)

Le chou est une plante qui maintient les polluants (l'aluminium en tout cas) dans ses racines.

Dix jours après l'association avec la sauge, la mélisse et les tomates (e plus d'un mini laurier-sauce déjà présent), les chenilles de la piéride ont disparu. Malgré un temps relativement constant. Nul besoin de mettre un voilage.

Une dizaine de chenilles à dénombrer au total en septembre.

Autre astuce lue dans Les 4 Saisons du Jardin Bio: planter des cosmos à côté des choux. Les papillons iront ainsi au-dessus des choux.

Par contre, vu le paillage, il a fallu ramasser les limaces sur les feuilles chaque nuit et les mettre dans la rivière ou le caniveau.
Elles semblent aimer la ciboulette, mais pas trop les fougères sèches, ni la cendre, ni le sable. Et elles étaient de moins en moins grosses avec le temps. Bien qu'il y en ait toujours pas mal de petites roses claires.

Sur ce bonne dégustation de choux pendant l'hiver !
Si on en mange beaucoup, le préférer cuit pour ne pas esquinter sa thyroïde (source : le professeur Botineau).

Retour
×